Ce que j’ai appris grâce à Being Mary Jane!

La série américaine Being Mary Jane, diffusé sur la chaine BET France, a pris fin le mardi 23 avril 2019. Durant 6 années et 5 saisons, nous avons pu voir l’évolution de Mary Jane “Pauletta” Paul Patterson.
La série américaine, diffusée en exclusivité sur la chaine BET, a été crée par la talentueuse productrice et scénariste Mara Brock Akil. Elle avait, précédemment crée la série The Game avec Tia Mowry.
J’ai découvert la série à l’été 2016 et ce fut immédiatement le coup de foudre: j’ai été totalement conquise par le scénario et j’ai rattrapé les précédentes saisons en 3 jours.
À l’été 2016, j’étais au plus mal tant au niveau physique que psychologique et voir cette série m’a aidé d’une certaine manière à me donner de la force à reprendre ma vie en mains.
On m’a souvent dit que j’avais des airs de Gabrielle Union et la manière dont elle a donné vie à ce rôle me renvoyait l’image que je souhaitais pour ma propre vie qui partait, à cette époque, en lambeaux.

  • IL N’Y A RIEN DE MAL À ÊTRE CARRIÉRISTE

Durant toute la série, on voit que Mary Jane veut évoluer dans sa carrière de journaliste et présentatrice de JT. À Atlanta, avec son amie et productrice de son émission, elle cherche à donner du relief à son emission et y laisse sa patte. On sent qu’elle ne se contente pas de lire le prompteur, elle donne vie à son emission.
Par ailleurs, son clash mémorable avec Elizabeth Foy quand elle lui avait affirmé qu’elle était une Angry Black Woman sous prétexte qu’elle remettait en cause un programme social gouvernemental lui a valu des remontrances de la part de la PDG de la station télévisée.
Bien que sa vie sentimentale pouvait être chaotique à certains moments de la série, Mary Jane n’a JAMAIS laissé les aléas de sa vie bouleverser sa carrière. Elle a toujours maintenu le cap et a monté tous les échelons pour arriver au sommet.
Certes, pour certaines personnes, elle peut avoir donné l’image d’une femme prête à tout pour gravir les échelons mais elle a montré qu’en travaillant dur et en saisissant les opportunités quand elle se présentait à elle, on pouvait y arriver.
Et que le fait d’être une femme NOIRE n’était en rien un handicap dans son ascension professionnelle.

© BET
  • ON NE CHOISIT PAS SA FAMILLE MAIS ON L’AIME QUAND MÊME

Mary Jane est la fille unique de Helen et Paul Patterson: elle a un jeune frère Paul Patterson Jr et un frère plus âgé Patrick Patterson. Elle a deux nièces (les filles de son frère aîné) dont Niecy qui est une jeune mère célibataire de deux pères différents.
Mary Jane semble être la seule personne à avoir réussi au niveau professionnel et le seul enfant de ses parents à ne plus vivre sous leur toit. Elle donne l’image d’être la seule adulte à être autonome au niveau financier (en épargnant son jeune frère qui est étudiant en commerce au début de la série).
Régulièrement, elle aide financièrement l’ensemble de sa famille. Elle aide sa nièce à subvenir à ses besoins ainsi qu’à ceux de ses enfants.
Mais durant la saison 3, Mary Jane fait part de son exaspération et de sa lassitude aux membres de sa famille. Il faut dire qu’elle se faisait extorquer de l’argent par la victime de l’accident de circulation qu’elle a provoqué.
Mais finalement, elle s’est rendue compte qu’elle les aimait malgré tout et que c’était même une fierté de pouvoir les aider. Le fait qu’elle ait pu vider son sac dans la saison 3 lors d’un dîner de famille a sûrement aidé à apaiser son coeur.
On ne choisit pas sa famille mais malgré tout, on l’aime quand même.

© BET
  • ON PEUT SE REMETTRE D’UNE TRAHISON AMICALE

Lisa et Mary Jane ont grandi ensemble. Elles se connaissent depuis l’enfance quand la série a débuté. Une amitié qui a supporté de nombreuses épreuves.
Lisa a été abusé par son beau-père dans sa jeunesse et la famille de Mary Jane l’a accueilli et l’a traité comme un membre à part entière de leur famille quand la famille de Lisa a quitté Atlanta.
Lisa a réussi de brillantes études de médecine pour devenir docteur. Lisa vivait des épisodes dépressifs plus ou moins intenses. Et elle suivait plus ou régulièrement son traitement médical.
Puis, elle a laissé une rivalité s’installer doucement mais sûrement dans sa relation avec Mary Jane. Mary Jane avait une famille sur qui elle pouvait compter, des hommes qui s’intéressaient à elle, des amies et un travail qu’elle aimait.
Lisa avait certes un travail prestigieux, elle s’était éloigné de sa famille et surtout, elle avait des amies parce qu’ils étaient d’abord les amies de Mary Jane. Un vent de jalousie s’est installé entre elle et sans s’en rendre compte, elle a voulu la vie de son amie et n’a pas hésité à séduire son crush (coup de coeur en français, ndlr).
Cela aura des conséquences désastreuses sur leur amitié puisque Mary Jane va mettre un terme à leur amitié, les autres amies de Mary Jane et sa famille lui tourneront le dos. Mary Jane fera un accident de la circulation vu qu’elle a pris conscience de la trahison quand elle entendra la voix de David lors de son appel avec Lisa.
Rejetée par tous, Lisa mettra fin à ses jours.

© BET

  • ÊTRE POUSSÉE VERS LA SORTIE PEUT S’AVÉRER POSITIF

Mary Jane avait sa petite vie confortable: elle vivait à Atlanta, elle avait une très belle et grande maison, sa famille vivait dans la même ville qu’elle ainsi que ses amies.
Bref, difficile pour elle d’aller chercher des risques inutiles. Pourtant, sa carrière va prendre un tournant quand elle va faire un accident de la circulation. Son visage va être sérieusement touché et aura même des séquelles qu’elle gardera pendant plusieurs semaines.
Mary Jane va vivre une période de doute où elle risque de tout perdre. Étant présentatrice, son visage fait partie de son outil de travail. Elle ne sera pas en capacité de présenter le JT pendant plusieurs semaines et cela arrive au moment où son supérieur hiérarchique souhaitait se débarrasser de cette journaliste un peu trop libre à leurs yeux.
Mais heureusement que Mary Jane pourra récupérer son travail malgré l’opposition de sa hiérarchie, elle a pu compter sur son alliée et amie Kara ainsi que les puissantes associations afro-américaines. Mais malheureusement, Kara partira quelque temps plus tard suivi de Mary Jane.
En allant à New York, Mary Jane devrait reprendre les bases du métier de journaliste et tout recommencer. Elle va accepter de faire un direct sous le froid glacial new-yorkais, accepter que l’on critique sa manière de mener une interview et se remettre en cause.
Elle fera preuve de résilience et d’humilité pour revenir au sommet.

© BET

  • ON PEUT (PARFOIS) MÉLANGER PLAISIR ET AFFAIRE

L’amitié et la confiance mutuelle entre Mary Jane et Kara est la plus belle relation de la série. Elles se soutiennent et se protègent mutuellement. Elles montrent qu’il peut y avoir de belles amitiés sur son lieu de travail. Cette relation particulière montre une belle allégorie de la sonorité: elles ne se sont jamais mises en rivalité et ont toujours agi en équipe.
Par ailleurs, quand Mary Jane s’est retrouvé sans travail, c’est Kara qui a réussi à lui trouver un point de chute à New York.
Lorsque Mary Jane a eu son accident de voiture où elle avait un taux d’alcoolémie élevé, Kara a tout fait pour la protéger dans sa vie privée et dans sa vie professionnelle. C’est en partie grâce à Kara, que Mary Jane a pu garder son poste avant d’être remerciée suite à sa liberté de parole sur les questions raciales.
L’amitié entre Mary Jame et Kara reposent sur les valeurs de la loyauté, le respect, l’entre-aide et l’amour. Elles s’aiment et nous avons pu constater cet amour à plusieurs reprises dans la série.

© BET
  • ÊTRE À L’ÉCOUTE DE SON COEUR

Mary Jane avait tout pour elle: belle, intelligente, charismatique et professionnellement accomplie. Bref, la liste pourrait être plus longue.
Néanmoins, Mary Jane approchant la quarantaine, elle souhaitait avoir un enfant et se marier. Nous avons pu observer qu’elle n’était pas prête à briser un mariage pour devenir une épouse.
Elle s’était souvenu qu’enfant, les affaires extra-conjugales avaient fait beaucoup de mal à ses parents et qu’elle ne souhaitait pas briser une famille (même si il faut être deux pour briser une famille).
Elle a enchaîné les relations sans trouver l’homme avec qui elle pourrait se poser mais à force d’attendre et voyant qu’elle prenait de l’âge, elle a eu le courage d’écouter son coeur et de recourir à une FIV pour devenir mère quitte à être une mère célibataire. Entre un mariage et un bébé, elle a préféré choisir un bébé: à sa place, je pense que j’aurais fait la même chose.
Tout au long de la série, nous avons pu voir son combat contre l’infertilité: un sujet tabou dans la communauté afro-américaine. On peut remercier Mara Brock Akil d’avoir mis en lumière la réalité de femmes qui doivent suivre un parcours du combattant qui peut se finir sur une déception cruelle.

© BET

À très vite…[:en]La série américaine Being Mary Jane a pris fin le mardi 23 avril 2019. Durant 6 années et 5 saisons, nous avons pu voir l’évolution de Mary Jane “Pauletta” Paul Patterson.
La série américaine, diffusée en exclusivité sur la chaine BET, a été crée par la talentueuse productrice et scénariste Mara Brock Akil. Elle avait, précédemment crée la série The Game avec Tia Mowry.
J’ai découvert la série à l’été 2016 et ce fut immédiatement le coup de foudre: j’ai été totalement conquise par le scénario et j’ai rattrapé les précédentes saisons en 3 jours.
À l’été 2016, j’étais au plus mal tant au niveau physique que psychologique et voir cette série m’a aidé d’une certaine manière à me donner de la force à reprendre ma vie en mains.
On m’a souvent dit que j’avais des airs de Gabrielle Union et la manière dont elle a donné vie à ce rôle me renvoyait l’image que je souhaitais pour ma propre vie qui partait, à cette époque, en lambeaux.

  • IL N’Y A RIEN DE MAL À ÊTRE CARRIÉRISTE

Durant toute la série, on voit que Mary Jane veut évoluer dans sa carrière de journaliste et présentatrice de JT. À Atlanta, avec son amie et productrice de son émission, elle cherche à donner du relief à son emission et y laisse sa patte. On sent qu’elle ne se contente pas de lire le prompteur, elle donne vie à son emission.
Par ailleurs, son clash mémorable avec Elizabeth Foy quand elle lui avait affirmé qu’elle était une Angry Black Woman sous prétexte qu’elle remettait en ca

© BET
  • ON NE CHOISIT PAS SA FAMILLE MAIS ON L’AIME QUAND MÊME
© BET
  • ON PEUT SE REMETTRE D’UNE TRAHISON AMICALE

Lisa et Mary Jane ont quasiment grandit ensemble. Elles se connaissent

© BET
  • ÊTRE POUSSÉE VERS LA SORTIE PEUT S’AVÉRER POSITIF
© BET
  • ON PEUT (PARFOIS) MÉLANGER PLAISIR ET AFFAIRE

L’amitié et la confiance mutuelle entre Mary Jane et Kara est la plus belle relation de la série. Elles se soutiennent et se protègent mutuellement. Elles montrent qu’il peut y avoir de belles amitiés sur son lieu de travail. Cette relation particulière montre une belle allégorie de la sonorité: elles ne se sont jamais mises en rivalité et ont toujours agit en équipe.
Par ailleurs, quand Mary Jane s’est retrouvé sans travail, c’est Kara qui a réussit à lui trouver un point de chute à New York.
Lorsque Mary Jane a eu son accident de voiture où elle avait un taux d’alcoolémie élevé, Kara a tout fait pour la protéger dans sa vie privée et dans sa vie professionnelle. C’est en partie grâce à Kara, que Mary Jane a pu garder son poste avant d’être remerciée suite à sa liberté de parole sur les questions raciales.

© BET
  • ÊTRE À L’ÉCOUTE DE SON COEUR
© BET