La Brown Sugar Days comme si vous y étiez

Dimanche 8 mars dernier avait lieu la toute première édition de la Brown Sugar Days à Paris.

Un évènement célébrant le cinéma afro-américain dans cette salle mythique qu’est le Grand Rex.

Je dois vous avouer que je ne suis pas très cinéphile (c’est sûrement du à ma claustrophobie) et que j’ai pris la très mauvaise habitude de me faire inviter au cinéma.

Bref, revenons au sujet principal. Tout d’abord, je tiens à féliciter pour l’accueil car tout était très bien organisé du début jusqu’à la fin. Les sièges de la salle étaient si confortables, cela a rendu le visionnage d’autant plus agréable.

L’ambiance avant la diffusion du premier film Dear White People  et les autres films de cette journée marathon était assurée par DJ Roc J (accessoirement DJ pour le rappeur Rohff) de la radio Générations.

Crédit photo: Brown Sugar Days de l'agence Ak-a
Crédit photo: Brown Sugar Days de l’agence Ak-a

On avait l’honneur de voir en avant-première le film Dear White People. Un film satirique qui m’a à la fois fait rire mais aussi révolté puisqu’on y voit la condition des étudiants afro-américains encore défavorisés par rapport aux autres étudiants des autres communautés. J’ai apprécié qu’on mette en relief différents types de personnages entre Samantha “Sam” White qui joue l’étudiante métisse révolté et coincée entre ses deux communautés, Brandon P Bell (accessoirement le film du président de la faculté) qui essaye de se faire accepter d’une communauté qui le rejette et un Lionel Higgins qui se sent rejeté partout où il va.

À la fin du film, on a eu droit à une interview avec le réalisateur film et le scénariste Justin Simian en compagnie de Didier Mandin et traduit par la belle La Manouchka.

Interview du réalisateur
Interview du réalisateur

Le temps de se restaurer, nous allions voir la deuxième séance avec le film Think Like A Man.

Crédit photo: Internet
Crédit photo: Internet

Un film que j’ai pris plaisir à revoir pour la quatrième ou la cinquième fois. Un film drôle avec une mise en scène bien peaufinée mais surtout un casting varié où Kevin Heart m’a fait mourir de rire.

Pour moi la journée se terminait là puisque j’ai déjà vu les autres films tels que Brown Sugar, Think Like A Man 2 et The Best Holiday.

On a pu apercevoir les animations des différents partenaires de l’évènement comme Design Essentials et Mix Beauty où les participant(e)s ont pu profiter des différents conseils mais aussi de séances de coiffure et de maquillage.

Séance coiffure avec les coiffeurs professionnels de Mix Beauty
Séance coiffure avec les coiffeurs professionnels de Mix Beauty

 

Avec Mariam (à droite) et son collègue pour Design Essentiels
Avec Mariam (à droite) et son collègue pour Design Essentiels

 

Le seul bémol que je pourrais concerne le prix des pop corn que je trouvais cher pour la quantité vendue au Grand Rex.

J’ai vraiment passé un très bon moment, je salue l’initiative de l’agence Ak-a dans la valorisation ET la promotion du cinéma afro-américain qui nous est inaccessible en France (où pour beaucoup d’entre nous, on a recours malheureusement au streaming). J’espère de tout coeur qu’il y aura une nouvelle édition en 2016 et pourquoi pas en Ile de France et en Province :-).