Majestiquement coiffée

Le jeudi  24 novembre 2016, je me rendais à Chelles pour me faire des mèches.

À cause de mes déboires capillaires, mon dermatologue m’a préconisé de manipuler au minimum mes cheveux à cause de la casse que je subis depuis plusieurs mois. Et grâce à ses conseils, cela va beaucoup mieux.

Cela fait plusieurs mois que j’étais à la recherche de LA bonne coiffeuse pour me faire des tresses sans pour autant fragiliser davantage mes cheveux.

En deux ans, j’en ai testé trois dont deux où j’avais été bien coiffé mais bizarrement je ne m’y sentais pas à l’aise. Un de mes amis proches m’avait conseillé d’aller au Majestics Cosmetics. Je suis d’abord allé sur leur compte Facebook et Instagram afin de me faire ma propre idée du salon.

Mais avant de m’y rendre, j’ai dû rebrousser chemin à Saint-Denis pour changer la couleur de mèches car le vendeur avait eu la bonne idée de se tromper sur la couleur.

Une fois arrivée au salon, j’étais accueilli chaleureusement par le propriétaire de la boutique et du salon de coiffure Xavier et je me confondais en excuses à cause de mon retard d’une heure.

Il me dirige au sous-sol (le salon de coiffure se trouve à cet endroit) où m’attend la coiffeuse Belinda. Belinda me reçoit avec bienveillance et me demande quelle coiffure je souhaitais me faire.

J’avais pour habitude de faire des mèches avec une couleur classique (soit du noir soit du marron) mais je ressentais un besoin de changement. J’avais besoin de faire une coupe classique avec une couleur inhabituelle.

Pour ceux qui me suivent depuis plusieurs années, vous devez savoir que le violet est ma couleur préférée et je pense que Saori du manga Saint Seiya/Les Chevaliers du Zodiaque en est à l’origine.

Je demande à la coiffeuse de mettre les mèches violettes sur le devant et l’ensemble des mèches noires derrière. Je voulais aussi qu’elle brûle les bouts des mèches. Cette coiffure m’a été inspiré d’Instragram sous le hashtag #purpleboxbraids et de mon amie Estelle.

Belinda a dû utiliser 5 paquets d’Xpression de couleur 1 (noire) et 3 paquets d’Xpression de couleur violette pour l’ensemble de ma tête. Ayant beaucoup de cheveux, si je veux une coupe correcte, je dois mettre au moins 8 paquets de mèches.

Et je dois dire que j’étais tellement heureuse et satisfaite de ma coupe que je suis retournée samedi dernier pour me coiffer à nouveau.


J’en ai d’ailleurs profité pour poser des questions à Xavier, le fondateur de Majestics Cosmetics.

 

1. As-tu toujours vécu en métropole?

Je suis né à Paris mais j’ai été élevé par ma grand-mère  aux Antilles jusqu’à mes 6 ans. Ensuite, je suis revenu vivre sur Paris avec ma mère. Mais j’ai toujours garder des liens très fort avec ma grand-mère: c’est pourquoi je revenais souvent en Guadeloupe à Pointe à Pitre.

2. Quel était ton métier avant de devenir entrepreneur?

Avant de me mettre à mon compte, j’ai travaillé dans différentes entreprises: ce qui m’a permis d’ouvrir les yeux très tôt sur le monde du travail. J’ai été vendeur à Châtelet pendant des années notamment avec Mokobe du 113, à Crystal Palace puis à Ruffneck. J’ai été également agent de recouvrement.

Mon dernier emploi était chargé de clientèle au sein d’une mutuelle.

3. Pourquoi avoir choisi l’entreprenariat et pourquoi tu t’es lancé dans le monde de la beauté?

De nature sportive, j’aime relever des défis et un ami qui était dans le monde de la beauté afro m’a donné l’envie de me lancer. C’est à ce moment que l’aventure à démarrer. Être son compte est difficile mais l’envie de monter une structure de A à Z et le goût de l’aventure m’ont rapidement séduit. Je me formais le samedi au sein de sa boutique et le soir je regardais des blogueuses sur Internet afin d’apprendre et d’acquérir des notions.

4. Pourquoi as-tu choisi le nom « Majestics Cosmetics » pour ta boutique et ton salon de coiffure?

Le nom de ma société est venu d’un ancienne activité que j’avais plus jeune: je travaillais dans le street-wear. En effet, j’avais une marque de vêtement Majestics Wear avec laquelle j’ai pu faire plusieurs événements (notamment le sponsor d’un groupe de rap RS4, partenaire de nombreuses compiles, de soirées et concerts par exemple avec des artistes de renom comme Admiral T à Nantes). Du coup, j’ai voulu garder le même nom.

5. Pourquoi avoir choisi Chelles et non Paris pour ouvrir ta boutique et ton salon de coiffure?

J’ai choisi d’être en banlieue car il manquait cruellement de structures pouvant répondre aux besoins de la communauté. En cherchant dans cette zone géographique, j’ai fini par trouver ce local dans la ville de Chelles.

6. Quelles coiffures peut-on faire dans ton salon de coiffure?

Nous répondons à tout type de demande. Dans notre salon de coiffure, vous pouvez opter pour des soins pour vos locks, vos cheveux naturels et défrisés et pour des coiffures comme des tresses, crochet-braids et tissage.

7. Les hommes peuvent-ils se coiffer chez toi?

Oui, les hommes peuvent se faire coiffer au sein de Majestics Cosmetics.

8. Quelle est la tranche d’âge de ta clientèle?

Notre clientèle est large car nous recevons des enfants, des adolescents, des adultes et des personnes âgées.

9. Combien de coiffeurs travaillent dans ton salon?

Nous travaillons avec Yohan un coiffeur qui possède d’une grande expérience plus de 25 ans et ayant travaillé avec de grands noms tel que Pierre Yves Lilas et les salons Kanélia. Nous avons une coiffeuse Belinda spécialiste en tresses et tissages. 

De plus, nous mettons aussi en place des prestations sur cheveux naturels avec une spécialiste renommée et qui s’appelle Séphora Joannes. D’ailleurs, des ateliers sur cette discipline sont prévus courant 2017.

Et une assistante spécialiste des locks nous a rejoint pour répondre à toute les demandes.

10. Est-il nécessaire de prendre rendez-vous?

Concernant nos rendez-vous, le week-end, nous sommes vite complet: il est donc recommander de prendre rendez-vous.

 

À très vite…


2 réponses sur “Majestiquement coiffée”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et SI en 2017… on décidait de prendre rendez-vous avec soi-même?

Le haut de gamme à petit prix chez Djulicious Cosmetics